22 vla les keuf !

Brouillon auto

Billy Bat est une chauve-souris mystérieuse, qui apparaît sous de multiples formes à différentes époques de l’Histoire. Deux objets clé semblent permettre à Billy d’apparaître aux humains. À commencer par le rouleau de Momochi, utilisé auprès de Yajirô puis de Kanbei. Mais l’album de la chauve-souris noire fait aussi office de réceptacle-transmetteur, pour Mitsuhide Akechi, par exemple.

Plus rarement, Billy Bat se manifeste aussi directement à certains humains, sans passer par le moindre objet : Kevin Yamagata, Kevin Goodman ou encore Judas font partie de ces rares voyants « prédisposés », comme les appelle Chuck Culkin.

UNE CRÉATURE LUNAIRE?

Les origines lunaires de Billy Bat sont régulièrement mises en avant. Le 20 juillet 1969, l’équipe d’Apollo 11 pose le pied sur la Lune. Elle y découvre le symbole de la chauve-souris. Au même moment, Kevin Goodman, neuf ans, est frappé d’une vision, qu’il couche sur le papier. Il met ainsi en scène la première apparition de Billy Bat sur Terre, qui remonte à des millions d’années : la chauve-souris se matérialise à l’extrémité d’un rayon lunaire et ordonne à un homme préhistorique de la dessiner. Billy Bat doit donc nécessairement être représenté sous une forme graphique afin de pouvoir traverser les époques. Le comics de Kevin Yamagata s’impose comme relais particulièrement efficace, alors que la version de Chuck Chulkin fonctionne beaucoup moins bien.

La chauve-souris confie par ailleurs à Kevin Goodman qu’elle a été divisée en deux suite à la collision d’un « objet céleste » sur Terre. Cet impact projette son double et dans l’espace et entraîne la formation de la Lune. Selon Billy Bat, seul son double lunaire est capable de faire retourner l’homme dans le passé.

LA NOIRE OU LA BLANCHE?

Malgré sa nature proprement fantastique, les pouvoirs de Billy Bat semblent assez limités. Si l’on exclut sa capacité proprement surnaturelle à pouvoir apparaître aux humains, le Billy terrestre se montre en effet incapable de contrôler les agissements de ses interlocuteurs.

Il doit tenter de les convaincre grâce à sa seule influence… mais plusieurs hommes lui opposent une résistance farouche, comme Kanbei. Ses manipulations sont surtout efficaces sur les personnes influençables ou avides de pouvoir, puisque Billy leur promet systématiquement un grand avenir. C’est ainsi qu’il convainc par exemple Mitsuhide Akechi de trahir Nobunaga Oda.

LE ROULEAU, UN RELAIS VITAL

BILLY BAT © 2013 Naoki URASAWA/Studio Nuts/Takashi NAGASAKI/Kôdansha

Le Billy contenu dans le rouleau de Momochi exerce en tout cas une influence néfaste sur son porteur puisqu’il l’incite systématiquement à agir lâchement et de façon purement égoïste, ce qui laisse supposer qu’il s’agit de la chauve-souris noire. Il est d’ailleurs difficile de différencier la chauve-souris noire de la chauve-souris blanche : on suppose la première mauvaise (celle du rouleau de Momochi et de l’album?) et la seconde (celle qui apparaît sous la forme du personnage de comics de Kevin?) bien intentionnée. Le flou est volontairement entretenu par Billy Bat lui-même, qui ne répond jamais lorsqu’on lui demande sa couleur. Les motivations des deux Billy Bat sont toutefois radicalement opposées puisque la chauve-souris lunaire veut détruire la Terre, alors que son double tente de contrecarrer ses plans. 

Le rouleau de Momochi semble très puissant si l’on en croit les dernières paroles de François Xavier : « Ce rouleau peut faire de son propriétaire le maître absolu du monde mais il peut aussi le conduire à sa perte. » Le religieux est bien placé pour en parler puisque c’est lui qui ramène la chauve-souris à la vie au seizième siècle, alors qu’il est encore enfant. Il était cependant loin soupçonner que les symboles qu’il reproduit, après les avoir aperçus sur le mur d’une grotte permettaient, une fois à l’envers, de dessiner la silhouette de Billy Bat. La chauve-souris le charge alors de se rendre – d’ici cinq cents ans! – en Extrême-Orient pour remettre « quelque chose d’important » à celui « qui sauvera la Terre ». François Xavier accepte cette mission, non sans avoir demandé à la créature si elle était Dieu. Ce qui lui vaut une réponse pour le moins atypique :

Hmm… Je sais pas trop lequel des deux était là le premier… Mais bon, on s’en moque de ça!

UN PROPHÈTE QUI INFLUE SUR LE COURS DE L’HISTOIRE…

Billy dispose toujours d’un temps d’avance : il prédit notamment les grandes catastrophes qui attendent l’humanité. Dès le XVIème siècle, il parle ainsi à Kanbei du 11 septembre 2001, de l’attentat de Sarajevo, ou encore de l’affaire Shimoyama. Billy sait également quel avenir immédiat attend le Japon  puisqu’il le prédit à Yajirô : « La province d’Iga sera anéantie. Oda échouera à prendre le pouvoir. Un autre unificateur [Ieyasu Tokugawa] apparaîtra… Et pendant 350 ans, les shinobis auront un grand rôle à jouer. »

Dans les années 1960, la chauve-souris (noire?) qui apparaît à Oswald à la Nouvelle-Orléans se présente comme « guide de l’humanité, de sa naissance jusqu’à sa disparition ». Elle lui demande de sauver Kevin, car, à l’en croire, sa mort entraînerait la disparition de l’humanité…

Billy souhaite en réalité simplement garder Kevin en vie tant qu’il n’aura pas trouvé de « successeur capable de [le] dessiner ». Kevin Goodman remplit ce rôle à merveille après la mort de son homonyme. En 1981, le jeune homme et la chauve-souris se parlent en effet d’égal à égal : Kevin considère même Billy comme son « alter ego ».

… ET UN HÉROS DE BANDE DESSINÉE IMMORTEL

Dans les années 1960, Billy Bat est à l’apogée de son succès commercial. On le retrouve sous forme de produits dérivés, et un parc d’attractions, Billy Land, lui est même entièrement dédié en Floride. Sans oublier un dessin animé et une émission de télévision hebdomadaire, Billy Bat Hour, qui bat des records d’audience. L’apparence de ce Billy commercial est légèrement différente de celle du héros original, créé par Yamagata. Le Billy de Chuck Culkin arbore en effet des traits souriants et rieurs alors que l’original était caractérisé par son air cynique et désabusé.

En 1981, le Billy Bat de Chuck Culkin reste toujours aussi populaire aux États-Unis. Les contrefaçons chinoises du personnage se multiplient mais Culkin prend soin de les « exterminer ». Il tente aussi de trouver un successeur au dessinateur de Billy Bat. Son objectif est clair : la chauve-souris doit traverser les décennies à venir pour atteindre le XXIème siècle. En 2001, après une pause de publication d’un an et demi, Billy Bat est repris par un trosième dessinateur : Timmy Sanada.

KÉVIN GOODMAN

BILLY BAT © 2013 Naoki Urasawa/Studio Nuts/Takashi NAGASAKI/Kôdansha

BILLY BAT © 2013 Naoki Urasawa/Studio Nuts/Takashi NAGASAKI/Kôdansha

Le fils unique de Diane et Tony Goodman doit son prénom à la passion débordante de son père pour le Billy Bat de Kevin Yamagata, son auteur préféré.

LE SUCCESSEUR DE KEVIN YAMAGATA

Le 22 novembre 1963, à Dallas, le petit garçon de trois ans échappe de peu à la mort : Kevin Yamagata le sauve d’une balle perdue qui visait le président Kennedy. Et réalise au passage que son homonyme est lui aussi capable de voir la chauve-souris, sans le moindre support graphique. Kevin Yamagata apprend à cette occasion, par Billy Bat, qu’il a préservé l’avenir de l’humanité en sauvant son successeur.

Dix mois après l’assassinat de Kennedy, Kevin Goodman, dont les dessins d’enfant mettent en scène Kanbei et son rouleau, délivre un message de Billy à Kevin Yamagata :

Si tu vas pas au Japon, laisse le petit y aller à ta place.

Le 20 juillet 1969, alors que l’homme vient de poser le pied la Lune, Kevin Goodman, neuf ans, couche sa dernière vision sur le papier. Sans se douter qu’il retranscrit en fait la première apparition de la chauve-souris sur Terre face à un homme préhistorique paniqué.

Au pensionnat, Kevin doit affronter ses camarades, qui l’accusent d’être un simple décalqueur de Billy Bat. Le petit garçon, lui, revendique la propriété du personnage. Son style graphique est déjà identique à celui de Kevin Yamagata.

saejima
saejimahttps://saejimaschool.com/
Salut ! je suis Saejima j’ai créé ce blog. destiné aux plus jeunes qui souhaitent apprendre à dessiner, mais aussi aux parents qui souhaitent apprendre ou accompagner leur enfant dans leur apprentissage du dessin, et partager ensemble la joie de créer. » Je pratique le dessin depuis très peu de temps et je ne suis pas un expert, c’est pour cette raison que j’ai créé ce blog pour pouvoir partager et apprendre ensemble. Et on parlera aussi de manga et de jeux vidéo.

Les dernières articles

spot_imgspot_img
Article précédent
Article suivant

Article similaire